Les aides à l’accession à la propriété des jeunes

Par Louis SERICOLA

Avantages donnes aux jeunes pour acheter un bien immobilier

Même si la crise économique a nettement ralenti la bonne marche du marché du crédit immobilier et malgré le net durcissement de la position bancaire, les jeunes bénéficient encore de nombreux avantages pour réaliser un projet immobilier à condition que l’achat corresponde à leur situation financière et patrimoniale.

Les aides de l’État pour l’accession des primo accédants

Les prêts aidés pour l’accession à la propriété en direction du primo accédant ont été particulièrement réduites ces dernières années. Dans un soucis d’économies budgétaires, l’État, a fait la chasse aux niches fiscales qui ont marqué la fin de certains avantages. Parmi ces restrictions, le recentrage du PTZ PLUS aux acquisitions de résidences principales dans le neuf (depuis élargi sous conditions à l’ancien avec travaux) est sans doute la mesure la plus préjudiciable aux jeunes actifs. Les prêts réglementés qui restent en vigueur constituent toutefois une aide non négligeable, à condition d’être primo accédant.

Avant même de commencer activement votre recherche de financement, vous pouvez calculer en quelques clics votre capacité d’emprunt. Celle-ci est déterminée par le respect du ratio d’endettement de 33 % des revenus. Bien entendu, il s’agit ici d’avoir une première idée du prêt maximum que vous pouvez obtenir et d’autres critères vont être pris en compte par la banque lors de l’analyse de votre dossier comme la tenue des comptes bancaires, le reste à vivre, c’est-à-dire la somme restant en compte une fois réglées les mensualités de crédit ou encore la stabilité professionnelle.

Simulation pret immobilier pour jeune actif

Le PTZ 2021

Le prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt sans intérêt, dont le montant est fonction de la « qualité » énergétique du logement. À noter qu’il ne concerne depuis la dernière réforme que les acquisitions de :

  • Logements neufs
  • Logements anciens situés en zone B2 ou C avec des travaux d’au moins 25 % du coût total d’acquisition.

Si vous êtes un jeune primo accédant et que vous ne dépassez pas un certain niveau de revenus, vous êtes éligible au prêt à taux zéro.

Les ménages les plus modestes peuvent bénéficier d’un différé total de remboursement. En clair, vous ne commencez à rembourser votre prêt à taux zéro qu’après une certaine durée.

Le PAS

Il n’apporte pas d’avantages particuliers en terme de taux d’intérêts. Cependant, il peut s’avérer très utile si vous êtes un jeune couple et que vos revenus ne dépassent pas un certain plafond car le prêt à l’accession sociale ouvre droit à l’APL(1). De plus, les frais de dossier sont plafonnés à 500 €, en dessous de ce que coûte le montage d’un prêt classique.

(1) : l’APL devrait être supprimée courant 2020 pour les candidats à l’accession.

Aides des mairies aux jeunes pour acheter un logement

Le prêt ACTION LOGEMENT

Vous y avez droit à la double condition :

  1. Vous travaillez dans une entreprise de plus de 10 salariés
  2. L’enveloppe n’a pas été distribuée en totalité au moment où vous faites la demande.

En effet, les choix d’utilisation appartiennent à l’employeur qui seul décide des critères d’attribution. Il peut par exemple décider d’utiliser la totalité des fonds à l’aide locative (un des services d’Action-Logement). De plus, si votre demande intervient alors que tous les fonds disponibles ont été distribués, vous ne pourrez pas bénéficier de l’aide.

Quoi que limité en montant, le prêt Action-Logement permet d’obtenir un prêt complémentaire à un taux de 1 % à l’heure actuelle.

Les collectivités locales et la primo accession

Suivant l’endroit où vous résidez, il est possible d’obtenir une aide de la part de votre mairie ou de votre département. À l’instar de grandes villes comme Paris avec le PPL ou Marseille avec le chèque premier logement, de nombreuses municipalités proposent des aides aux jeunes ménages.

Les conditions d’octroi sont en général identiques à celle du PTZ 2021. Suivant la collectivité locale, l’aide financière peut prendre la forme d’un prêt bonifié ou d’une subvention.

Pourquoi devenir propriétaire en 2021 ?

Les taux d’intérêt fixes sont en baisse

Le gros avantage de la période pour un jeune candidat à l’accession est nul doute le niveau historiquement bas des taux d’intérêts. Jugez en plutôt. Pour un bon dossier (taux moyen constaté sur le mois de mars 2020, il est possible d’obtenir :

  • Durée de 10 ans : 0,60 %
  • Durée de 15 ans : 0,80 %
  • Durée de 20 ans : 1,05 %
  • Durée de 25 ans : 1,30 %

L’assurance emprunteur est bon marché pour les 20-30 ans

En optant pour une délégation d’assurance, c’est à dire en prenant votre assurance à l’extérieur de la banque, vous allez pouvoir bénéficier de cotisations adaptées à votre âge et votre condition.

Contrairement aux contrats groupes bancaires, les contrats externes proposent des tarifs individuels qui permettent d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût final.

Comparaison tarifs assurance emprunteur

Les conditions des banques pour s’attirer une jeune clientèle

Le prêt immobilier jeunes actifs est un crédit dont les conditions d’accès ont été rendues plus faciles pour les primo accédants. Ces « aménagements » concernent certains éléments de l’emprunt comme les frais de dossier ou le taux d’intérêt.

Il ne s’agit pas pour autant d’un prêt institutionnalisé et ne présente pas la même forme suivant l’organisme bancaire qui le propose. Il s’agit tout simplement d’avantages proposés par la banque à titre commercial pendant une période afin de favoriser une première accession à la propriété et « attirer » une clientèle de jeunes actifs.

Ainsi certains organismes de crédit rendent le taux d’intérêt plus attractif en le baissant de 0,10 ou 0,15 %. D’autres proposent une ristourne sur les frais de dossiers.

Les deux critères les plus importants pour bénéficier de ces conditions avantageuses sont l’âge et le statut de primo-accédant.

Credit immobilier pour jeunes

Auteur : Louis SERICOLA
L'auteur de cet article

Après une riche carrière en actuariat et analyse de risques de crédit, puis d'inspecteur d'assurance au sein de COMMERCIAL UNION devenu AVIVA, où il développe son sens de l'analyse et son esprit de synthèse, Louis SERICOLA a dirigé un important cabinet de gestion de patrimoine, précurseur de l'intermédiation en crédit dans les années 90, avant de créer en 2008 CREDITAS.

Ses études d'économiste et de gestionnaire de patrimoine lui confèrent de solides connaissances en gestion et finance ainsi qu'en droit et en fiscalité.