Accueil > Les credits > Restructuration de credit

Regrouper ses emprunts et ses dettes en un seul prêt

Restructurer l'ensemble de ses dettes est une opération relativement lourde. La décision ne doit être prise qu'après mûre réflexion et lorsque toutes les autres possibilités ont été exploitées.
Voici les conseils de CREDITAS sur les solutions alternatives et pour vous aider à déjouer tous les pièges de la restructuration de crédits.

Les solutions alternatives

Négocier l'étalement à l'amiable des dettes

C'est la toute première démarche à entreprendre. Rencontrez tous vos créanciers : banques, administrations, fournisseurs... Expliquez votre situation et faites une proposition - raisonnable - d'étalement de vos dettes. L'idéal consiste à transmettre votre proposition par écrit pour montrer que celle-ci est le résultat d'une réflexion mûrement menée.

Présentez un budget prévisionnel cohérent qui soit en phase avec vos revenus et qui maintienne un ratio d'endettement acceptable.

Rediscuter les échéanciers de prêt avec la banque

Etaler ses echeances de credit
Ce n'est pas gagné à l'avance mais cela vaut la peine d'être tenté. Si vous êtes propriétaire de votre résidence principale, regardez si votre contrat de prêt prévoit une clause de modularité. Dans ce cas, il sera peut-être possible de suspendre jusqu'à un an les échéances du prêt ou de les réduire. 

Concernant les prêts à la consommation, tentez de renégocier celui qui présente la charge la plus lourde. Cette solution aura moins de conséquences qu'une opération de restructuration de crédits. 

Sachez en outre que le banquier préférera peut-être se montrer souple dans la renégociation plutôt que de prendre le risque de voir un client dans l'impossibilité de régler ses dettes.
Restructuration des dettes

Rencontrer les administrations et proposer un étalement

L'administration française a la réputation de se montrer rigide dans son fonctionnement et tatillonne sur les procédures. Ce n'est pas toujours faux mais elle sait se montrer conciliante envers un contribuable qui fait face à un retard de paiement. 

Il n'est pas rare en effet que le service des impôts propose un étalement du règlement de la taxe foncière, de la taxe d'habitation de l'impôt sur le revenu.

Rendez vous au centre des impôts de votre secteur et faites une proposition d'étalement sur plusieurs mois. Là encore, il est indispensable que l'échéancier proposé soit transmis par écrit. L'administration vous répondra également par écrit. Donnez tous les détails de votre situation et insistez sur votre volonté de régler votre dette.

Monter un dossier de surendettement auprès de la Banque de France

Restructurer ses credits apres un surendettement
Si vos tentatives de renégociation à l'amiable ont échoué, il reste une étape avant d'envisager la restructuration de vos prêts. Nous vous conseillons de monter un dossier auprès de la commission de surendettement de la Banque de France. 

Cette procédure, créee par la Loi Neiertz n'assure pas que vous obtiendrez une réponse favorable mais si votre situation est telle que vous ne pouvez plus assumer le paiement de vos crédits et de vos factures, il y a de fortes chances pour que la commission juge votre dossier recevable.

Sachez que cette procédure a pour effet de vous inscrire automatiquement au FICP (Fichier des Incidents de Paiement) et d'avertir votre banquier de la démarche.
Etaler ses credits sur une longue duree

Trouver une banque pour restructurer toutes ses dettes

En général, l'emprunteur qui a recours à une opération de rachat de crédits se retrouve en situation d'endettement excessif et ne peut plus faire face à ses échéances. Sachez que les banques traditionnelles ne sont pas intérressées par ce marché. Il faut donc s'adresser à des organismes spécialisés dans les rachats de credits.

Votre dossier à plus de chance d'aboutir si vous êtes propriétaire d'un bien immobilier car la garantie hypothécaire est appréciée par l'organisme prêteur. Celui-ci vous proposera sans doute de reprendre l'ensemble de vos dettes (prêts, factures impayées, découverts bancaires...) et prendra alors une hypothèque au deuxième rang. De même si vous êtes fonctionnaire, l'organisme prêteur acceptera plus facilement de vous prêter.

Si vous n'êtes pas propriétaire, l'opération peut être quand même réalisée mais il faudra que votre ratio d'endettement après restructuration soit aux alentours de 33% et que votre reste à vivre soit suffisant

Il n'est toutefois pas évident d'entamer seul les démarches car il s'agit là d'une opération complexe. Vous pouvez faire appel à des courtiers spécialisés. Dans ce cas, privilégiez les cabinets nationaux dont le réseau de banques partenaires est suffisamment étoffé pour faire jouer la concurrence.

Articles qui devraient vous intéresser

Monter un dossier de surendettement

Cet article vous a aidé ?

Merci de le partager sur le réseau social de votre choix

Inscription à la newsletter

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus