Accueil > Les prets immobiliers > Credit achat revente

Le fonctionnement du credit achat-revente

Acquérir un nouveau logement avant d'avoir vendu l'ancien ne passe pas nécessairement par un prêt relais classique et à condition de revendre dans les deux ans, le credit achat revente constitue aujourd'hui une alternative sérieuse.

Crédit achat revente ou prêt relais ?

Difference entre pret relais et credit achat revente
Une manière simple de comprendre comment fonctionne le prêt relais consiste à le comparer à une simple avance de trésorerie consentie par la banque en attendant que l’ancien logement soit vendu.

Un peu comme pour un découvert bancaire, l’emprunteur paye les intérêts jusqu’au remboursement de la dette.
L’inconvénient du dispositif tient à la charge financière globale puisque le remboursement du crédit relais vient s’ajouter à celui du prêt principal en cours (lorsque celui-ci n’est pas soldé) et au prêt amortissable de la nouvelle acquisition, sans compter les éventuels prêts aidés comme le PTZ plus ou le prêt employeur.

Dans de nombreux cas, l’endettement s’avère au final trop lourd et l’emprunteur doit renoncer. Sachez que dans certains cas, la banque accepte un report intégral des intérêts (différé total).

Un mécanisme complexe proposé par seulement quelques banques

fonctionnement du credit-achat revente
Le premier avantage du crédit achat revente est de permettre à l'emprunteur le regroupement de l'ensemble des prêts en un seul, la partie relais étant intégrée au prêt principal.

Sachez que le prêt immobilier rattaché à l'ancien logement peut être intégré au dispositif. D'autre part, la banque peut lisser la mensualité de prêt jusqu'à la vente effective pour permettre de garder un endettement correct pendant un délai maximum de deux ans.

Certaines propositions bancaires proposent même d'englober dans la mensualité l'ensemble des frais annexes comme les frais de notaire, les frais d'agence et de garantie et même parfois les frais de déménagement. 

Lors de la vente du logement

Lorsque le bien est vendu, l'emprunteur rembourse une partie de l'emprunt et ce, sans aucune pénalité de remboursement anticipé. L'échéance est alors réajustée en fonction de la fraction de capital remboursée.
Certaines offres permettent à l'emprunteur de diminuer la mensualité ou raccourcir la durée du prêt.

L’expertise du bien

Quelle que soit la formule retenue, sachez que la plupart des banques ne se contenteront pas d'une simple estimation du bien et exigeront qu'une expertise soit réalisée.

Nos conseils

La technique du crédit achat revente est assez novatrice mais attention à ne pas surestimer la valeur du bien.

Articles qui devraient vous intéresser

Vous avez aimé cet article, partagez le !




Suivre Créditassur Google+

Inscription à la newsletter

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus