Les différents prêts immobiliers

Par Louis SERICOLA

Ce qu’il faut savoir

Chaque prêt a son utilité

Lors d’une étude de financement, il n’est par rare d’avoir recours à différents prêts immobiliers.

Quoiqu’ayant des caractéristiques communes, chacun de ces prêts a une utilité différente. Vous ne pourrez pas par exemple financer une résidence secondaire avec un prêt à taux zéro ni prétendre au prêt patronal si vous n’êtes pas salarié.

Une étude de financement inclut de nombreux paramètres et fait appel à une combinaison parfois savante de tous les emprunts mis en place. Certaines techniques permettent ensuite de lisser les mensualités pour éviter des écarts trop importants entre différentes périodes du remboursement et ainsi alléger la charge globale des différents prêts immobiliers.

Chaque emprunteur est un cas unique

Pour pouvoir envisager tous les prêts immobiliers, l’étude du dossier de financement doit donc tenir compte d’une part de la situation de l’emprunteur et d’autre part de la nature de l’acquisition.

Le cumul des différents crédits immobiliers dépendra toujours de la bonne combinaison de ces deux facteurs.

Ainsi on n’aborde pas le financement d’une résidence principale de la même manière qu’un investissement locatif.

De plus l’étude sera différente que vous disposiez d’un apport conséquent ou que vous soyez primo accédant sans un capital de côté.

Les points essentiels

Attention aux prêts immobiliers à court terme

Toutefois, se retrouver avec plusieurs prêts immobiliers dans son étude de financement peut parfois poser un problème d’endettement sur les premières années.

Par exemple, un prêt à taux zéro accordé sur une durée de 6 ans, sans aucun différé, peut très bien se révéler un complément intéressant d’un point de vue financier, mais vous mettre dans le rouge en terme de remboursement pendant cette période.

N’hésitez pas à lire notre spécial dossier : les 15 éléments les plus importants de la négociation de votre prêt

Les prêts bonifiés

Parmi les différents emprunts immobiliers qui concourent au financement du bien, les prêts aidés comme le PAS ou le prêt conventionné peuvent remplacer le prêt principal tandis que le PTZ +, les PEL ou le prêt Action logement interviennent en complément.

Faire appel à un professionnel du prêt immobilier

C’est pourquoi l’étude de financement doit être faite par un professionnel et doit permettre d’apporter à l’emprunteur la meilleure combinaison entre les différents prêts immobiliers envisageables.

Seule une analyse détaillée de votre situation permet de valider la faisabilité de votre projet dans les meilleures conditions.

N’oubliez pas que l’étude de financement et le choix des différents prêts immobiliers doivent permettre de rendre le projet réalisable du point de vue du banquier, mais aussi vous aider à réaliser l’opération dans les meilleures conditions d’endettement.

Auteur : Louis SERICOLA
L'auteur de cet article

Après une riche carrière en actuariat et analyse de risques de crédit, puis d'inspecteur d'assurance au sein de COMMERCIAL UNION devenu AVIVA, où il développe son sens de l'analyse et son esprit de synthèse, Louis SERICOLA a dirigé un important cabinet de gestion de patrimoine, précurseur de l'intermédiation en crédit dans les années 90, avant de créer en 2008 CREDITAS.

Ses études d'économiste et de gestionnaire de patrimoine lui confèrent de solides connaissances en gestion et finance ainsi qu'en droit et en fiscalité.