Accueil > Info credit > Refus de pret

Le refus de pret immobilier

Que faire si son prêt est refusé ?

Que faire si vous êtes confronté à un refus de pret immobilier après avoir trouvé la maison ou l'appartement de vos rêves ? Vous faut-il renoncer définitivement à votre projet ou au contraire persévérer et continuer à démarcher les organismes bancaires ?

Les motifs de refus

Si vous présentez un profil tel que le banquier était contraint de vous refuser le pretil vaut mieux vous résigner. Si par exemple votre taux d'endettement était de l'ordre de 40% et si vous avez plusieurs crédits à la consommation en cours, posez-vous la question : le refus de pret n'est-il pas justifié et n'est-il pas préférable de renoncer provisoirement au projet ?

Prévoyez alors de solder vos crédits en cours et de mettre un peu d'argent de côté. il faut peut-être également définir d'une manière plus précise votre réelle capacité d'emprunt.

Vous pourrez après cela recommencer vos recherches avec de meilleures chances d'aboutir.
Connaitre le motif de refus de la banque

Si votre dossier présente des avantages

Ce qu'il faut faire si votre credit n'est pas accepte
Si par contre, vous pensez que le refus de pret n'est pas motivé et que le banquier avait tort de vous refuser le financement, alors ne vous découragez pas. Sachez par exemple qu'il n'est pas indispensable de disposer d'un apport.

De même, il n'est pas nécessaire de rester dans la limite de 33% de taux d'endettement. N'abandonnez pas au premier rejet. Posez-vous par contre la question de savoir si dans votre cas, le recours à un courtier en crédit immobilier ne serait pas une aide précieuse.

Les points essentiels à prendre en compte

L'essentiel est de garder à l'esprit qu'un bon plan de financement doit tenir compte de tous les éléments de votre situation personnelle et surtout faire preuve de prudence.

Attention à ne pas vous retrouver au bout de quelques années en situation de surendettement et contraint de vendre votre maison.

Cas de la clause suspensive d'obtention de prêt

pret a la consommation refuse
Si le refus de pret intervient après la signature d'un compromis de vente, vous pouvez bien entendu faire jouer la clause suspensive d'obtention de prêt. Celle-ci prévoit en effet l'annulation du compromis dès lors qu'un des crédits qui concourent au financement du bien est refusé.

Exemple: vous pensiez obtenir un prêt employeur et l'entreprise vous signale qu'aucune enveloppe n'est disponible. Vous pouvez bien sûr faire jouer la clause, même si le prêt principal est accordé par la banque.

Pensez toutefois que vous ne pourrez pas faire jouer la clause suspensive d'obtention de pret si la demande porte sur des éléments différents de ceux qui figurent dans le compromis (montant, durée...).

Exemple: Si le banquier vous refuse un crédit qui porte sur un montant de 130 000 € alors que dans l'avant-contrat vous avez précisé que vous alliez recourir à un emprunt pour un montant de 120 000 €, le vendeur sera en droit de refuser l'annulation du compromis de vente.
obtenir une attestation de refus par une banque

Cas d'un prêt refusé pour raison de santé

Pour tout emprunt, les banques exigent que vous soyez assurés contre le décès, l'invalidité et l'incapacité de travail. La convention AERAS adoptée en 2007 semble avoir réglé partiellement le problème des refus de pret pour raison de santé.

Mais de nombreux cas subsistent encore et on estime à environ 10 000 le nombre d'emprunteurs qui voient leur financement refusé pour raison d'assurance.

Articles qui devraient vous intéresser

Cet article vous a aidé ?

Merci de le partager sur le réseau social de votre choix

Inscription à la newsletter

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus