Accueil > Focus > Cumul prêt à taux zéro et subvention anah

Cumuler un PTZ Plus et une subvention ANAH

Il est aujourd'hui possible de cumuler un prêt à taux zéro et une subvention ANAH lorsque des travaux d'accessibilité aux personnes handicapées sont nécessaires. Toutefois, ce cumul reste très limité.

En effet, si le propriétaire a obtenu un prêt à taux zéro, il ne pourra  obtenir le cumul d'une subvention ANAH que si l'handicap intervient après l'entrée dans le logement.

La liste des travaux d'accessibilité ou d'adaptation est disponible sur le site de l'agence nattionale pour l'amélioration de l'habitat. Ces travaux peuvent aussi bien concerner les parties communes comme l'élargissement du portail d'entrée et de l'ensemble des locaux communs (local à poubelle, parking, cave...) ou des parties privatives comme l'élargissement des portes intérieures, la suppression des marches ou la modification des différentes pièces d'eau (salle de bain, wc...)

Conditions d'obtention

Pour la subvention

Pour rappel, la subvention ANAH est une aide accordée aux propriétaires qui ne dépassent pas un certain niveau de ressources correspondant aux revenus fiscaux de l'année N-2. Pour toute demande de subvention anah intervenant en 2015, ce sont donc les revenus 2013 qui seront pris en considération.
Conditions pour obtenir une subvention anah

Pour le PTZ

Le bénéfice du prêt à taux zéro est réservé au primo accédant qui fait l'acquisition de sa résidence principale, à condition qu'il ne dépasse pas un certain plafond de revenus.

Si vous êtes propriétaire

Si vous êtes propriétaires d’un logement de plus de 15 ans et si vous ne dépassez pas le plafond de revenus, vous pouvez peut-être bénéficier d’une subvention de l’agence nationale pour l’habitat (ANAH) dans les cas suivants :

  • Vous occupez le logement et souhaitez le réhabiliter. En cas d’accord de l’anah, vous devrez, en retour, vous engager à occuper le logement pendant 6 ans.


  1. Vous pouvez "conventionner" le logement pour bénéficier d’une réduction fiscale.
  2. Vous réalisez des travaux et sollicitez une aide de l’ANAH. 

Sachez néanmoins que le fait de respecter toutes les conditions de l’agence nationale pour l’habitat n’ouvre pas automatiquement droit au bénéfice de la subvention.

A savoir : Les syndicats de copropriétés peuvent également bénéficier de subvention pour réaliser certains travaux sur les parties communes.
Articles qui pourraient vous intéresser
Cet article vous a aidé ?
Merci de le partager sur le réseau social de votre choix
Inscription à la newsletter
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus