Accueil > faq

F.A.Q

Combien vais-je payer pour les frais de notaires?

Tout dépend du type d'acquisition.
Si pour le neuf les frais de notaire se limitent à moins de 3% de la valeur du bien, comptez environ 7,5% pour une acquisition dans l'ancien.

N'hesitez pas à utiliser la calculette de
CREDITAS: "Calculez vos frais de notaire" pour calculer le monant que vous auriez à payer.

Combien me coutera mon prêt relais?

Pendant la durée de remboursement du pret relais, vous allez payer ce qu'on appelle les intérêts intercalaires. C'est-à-dire que vous n'allez rembourser que les intérêts du prêt relais.

Attention le remboursement de ces intérêts se cumulent le plus souvent avec le remboursement du prêt du bien que vous avez mis en vente et du nouveau prêt amortissable que vous venez de contracter.

C'est une période rendue encore plus difficile dans une période ou les biens tardent à se vendre.

Le conseil de
CREDITAS est d'être extremmement vigilent sur l'appréciation du bien que vous allez vendre.

Comment choisir entre un taux fixe et un taux révisable?

La sécurité que confère un taux fixe tranquilise l'emprunteur pour toute la durée de son crédit. Les conditions sont fixées une fois pour toute dans le contrat de prêt et resteront inchangées.

Le taux révisable, quant à lui, n'a plus le vent en poupe. Sa particularité est bien sûr de pouvoir varier pendant la durée du prêt. A la hausse comme à la baisse.
La hausse éventuelle peut d'ailleurs être contenue en capant le taux, c'est-à-dire en l'empêchant de grimper au delà d' un certain niveau.

D'autre part, en règle général l'emprunteur garde la maîtrise de son budget car c'est plus souvent la durée qui est amenée à varier plutôt que la mensualité sauf si... le taux venait à grimper de telle manière que l'augmentation de la durée ne suffirait plus à compenser sa hausse. C'est alors la mensualité qui serait augmentée

Enfin les organismes prêteurs n'hésitent pas à "figer" le taux pendant une période plus ou moins longue. Le taux ne deviendra véritablement variable qu'après  des périodes pouvant aller jusqu'à 10 ans.


Comment se calcul mon apport personnel?

L'apport personnel est constitué des deniers propres que l'on apporte au projet et qui proviennent de l'épargne personnelle mais aussi d'un certain nombre de prêts aidés comme :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ)
  • Le prêt employeur (1% logement)
  • Les prêts épargne logement (PEL et CEL)

Attention, même si ces prêts font généralement partis de votre apport celà n'empêche pas le banquier d'apprécier votre dossier sur votre apport réel, c'est-à-dire l'argent que vous apportez réellement.

Dois-je avoir de l'apport pour emprunter?

Non, ce n'est pas une condition sinéquanone. Toutefois beaucoup d'organismes bancaires sont réticents à fincancer quelqu'un qui ne peut régler ses frais de notaires ( ce qu'on appelle le financement à 100%).

Sachez qu'un apport est un atout pour votre dossier et qu'il sera apprécié par le banquier. Et meilleur est votre dossier, meilleurs sont les possibilités de négociation.


Est-ce que j'ai droit au prêt à taux zéro?

Il y a deux conditions principales pour bénéficier du prêt à taux zéro.
Tout d'abord il faut ne pas avoir été propriétaire au cours des deux dernières années ensuite celà dépend du monant des revenus.
N'hesitez pas à utiliser la calculette de
CREDITAS "calculez votre prêt à taux zéro" pour déterminer votre prêt à taux zéro.

Quels sont les revenus qui sont pris en compte par la banque?

D'une manière générale les revenus à caractère certains.
L'ensemble des revenus professionnels bien sûr auxquels vous pourrez intégrer vos primes

  • Primes de 13ème mois
  • Primes de vacances

Dès lors qu'elles sont versées tous les ans.

Les allocations familiales ne sont pas toujours pris en compte. Celà dépendra essentiellement de l'âge des enfants.




Inscription à la newsletter
En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation des cookies pour que nous puissions vous proposer une navigation personnalisée et des services fonctionnels.
En savoir plus